Qu'est ce que la médecine traditionnelle chinoise ?

12/02/2018

La médecine chinoise existe depuis des millénaires. Elle a une vision holistique, c'est-à-dire une vision globale (corps, cœur, esprit) de la personne.


Elle divise le corps en 

  • 5 organes (reins, cœur, rate, foie, poumon) : YIN
  • 5 entrailles (vessie, estomac, vésicule biliaire, petit et gros intestin) : YANG
  • 5 "substances vitales" divisées en 3 Trésors (substances immatérielles), le Shen (esprit créateur qui joue un rôle dans la santé mentale), le Qi (énergie) et le Jing (essence) et en 2 substances matérielles, le sang et les liquides organiques.

Chaque organe et viscère correspondent à un élément

  • Bois : foie/vésicule biliaire
  • Terre : rate/estomac
  • Eau : rein/vessie
  • Feu : cœur/intestin grêle
  • Métal : poumon/gros intestin

La médecine traditionnelle chinoise se base essentiellement sur la prévention. En équilibrant les flux d'énergie (Qi) dans le corps, elle empêche la maladie de s'installer. Elle vise l'harmonie intérieure et extérieure.

Les causes des déséquilibres peuvent être externes

  • vent, froid, humidité, chaleur, sécheresse

ou internes

  • colère, chagrin, tristesse, frayeur, joie, souci, peur

Chacune de ces émotions est associée à un organe qu'elle blesse :

  • peur : reins
  • joie : coeur
  • colère : foie
  • tristesse : poumon
  • frayeur : reins/ coeur
  • souci : rate/pancréas
  • chagrin : poumon

Il a aussi des causes qui ne sont associées ni à une cause interne, ni à une cause externe comme les accidents,...

La médecine traditionnelle chinoise se compose de 5 branches : l'acupuncture, le massage Tui Na, la diététique, les plantes médicinales et le Qi gong.

  1. L'acupuncture : on y a recours lorsqu'un organe ne fonctionne pas correctement. Les points où sont posées les aiguilles se situent sur les méridiens qui permettent la circulation de l'énergie (QI).
  2. Les massages Tui Na : Tui = pousser, Na = saisir. Le but du massage est d'harmoniser le Qi. Le masseur se sert des points d'acupression mais aussi de techniques visant à réaligner le corps (os, muscles,...).
  3. La diététique : la médecine chinoise classe les aliments en 2 catégories
  • YIN : froid et matière. Ils agissent sur les inflammations, la fièvre et la constipation 
  • YANG : chaleur et énergie. Ces aliments agissent sur les lourdeurs digestives et les sensations de froid.
  • Il existe enfin des aliments dits neutres.

           5 saveurs = 5 organes

  • acide : foie
  • doux : rate
  • piquant : poumon
  • amer : coeur
  • salé : reins

   4.       L'herboristerie chinoise (pharmacopée) utilise des formules avec plusieurs    

             ingrédient afin de créer des synergies.

             Les effets thérapeutiques dépendent de plusieurs facteurs :

  • saveur
  • nature : chaude, froide, neutre
  • couleur
  • configuration : forme, texture
  • propriétés

A cela s'ajoute les symptômes et le terrain du patient (un même symptôme peut provenir de causes différentes selon l'individu) dans le choix des plantes.

    5.      Le Qi gong : Qi = souffle, énergie / gong = travail

Le Qi gong est une gymnastique du corps et de l'esprit pour améliorer la circulation de l'énergie dans le corps. Il se base sur 3 principes :

  • pensée : concentration, méditation
  • respiration : contrôle et régularisation
  • corps : écouter et ressentir son corps

Pour être considéré comme médecin, le praticien doit maîtriser les 5 branches.