Quelles huiles essentielles utiliser contre les désagréments de la ménopause ?

18/02/2018

Dans un premier article j'évoquais les plantes médicinales utiles lors de la ménopause. https://www.olhia.be/l/petits-conseils-pour-booster-limmunite/

Ici, nous parlerons plus particulièrement des huiles essentielles qui peuvent atténuer les divers désagréments liés à cette période de bouleversement hormonal.

Bouffées de chaleur

Dans son livre " Ma bible des huiles essentielles", D. Festy propose une recette d'huile de massage:

1 goutte d'huile essentielle de Cyprès

1 goutte d'huile essentielle d'Hélichryse

1 goutte d'huile essentielle de lentisque pistachier

1 goutte d'huile essentielle de sauge sclarée

1 cuillère à café d'huile végétale de calophylle

Appliquez ce mélange 2 à 3 fois par jour sur le plexus solaire et le bas du dos durant 20 jours par mois.

Attention, l'utilisation de cette préparation est interdite aux personnes ayant un cancer hormonodépendant ou à risque.

L'huile essentielle de cyprès possède des propriétés de décongestion des veines, de la lymphe et de la prostate. Elle est emménagogue et hormon-like. Elle régule le système nerveux végétatif.

Son usage est déconseillé sur le long terme sans avis médical et en raison de son côté hormon-like cette huile essentielle est à éviter en cas de risque de cancer oestrogeno-dépendant.

L'huile essentielle de Lentisque pistachier a des propriétés décongestionnantes, cicatrisantes et anti-inflammatoires.                                                                              Pour en savoir un peu plus sur cette huile essentielle vous pouvez vous référer à un autre article du blog : https://www.olhia.be/l/huile-essentielle-de-lentisque-pistachier/

L'huile essentielle de Menthe poivrée peut être utilisée pour son côté rafraîchissant. Attention toutefois aux contre-indications.

L'huile essentielle de Sauge sclarée est l'huile essentielle de référence pour les bouffées de chaleur et la ménopause en général. Elle est oestrogen-like, neurotonique, antispasmodique. Elle régule le cholestérol et la circulation sanguine. Son action hormon-like la rend interdite aux femmes atteintes de mastoses ou à risque de cancers hormonaux.

Sautes d'humeur

L'huile essentielle de Lavande vraie ou officinale possède des propriétés calmantes et sédatives. Elle est hypotensive et antispasmodique. Par ailleurs elle a des effets antidépresseurs.

Vous pouvez tout simplement la respirer à même le flacon quand le besoin s'en fait sentir ou la diffuser en association à de l'huile essentielle de marjolaine à coquilles et d'ylang ylang.

L'huile essentielle de Camomille romaine ou noble est recommandée en cas de stress ou d'anxiété ainsi que d’insomnie par son action calmante du système nerveux central mais aussi ses propriétés sédatives.

L'huile essentielle de Litsée citronnée est quant à elle calmante et sédative. Elle possède une action antidépressive.

L'huile essentielle de Néroli est également préconisée pour combattre le stress, la dépression ou l'insomnie. Elle agit aussi sur l'hypertension. Diluée dans une huile végétale elle peut être appliquée en massage sur le plexus solaire ou la plante des pieds ( 1 à 2 gouttes de Néroli pour 2 gouttes d'huile végétale).

En cas de nervosité vous penserez aux essences d'agrumes comme la Mandarine ou le Yuzu.

Insomnies

Outre l'huile essentielle de Lavande vraie déjà évoquée plus haut, vous pouvez avoir recours à l'huile essentielle de Marjolaine à coquilles en cas d'insomnie pour ses remarquables effets calmants et sédatifs.

L'huile essentielle de Ravintsara, en plus de ses effets antiviraux et stimulants immunitaires bien connus, permet aussi d'agir sur les angoisses et l'insomnie.

Vous pouvez vous fabriquer une huile de massage (Recette issue du guide Huiles essentielles chémotypées de D. Baudoux et M.L. Breda) à base de :

10 gouttes d'huile essentielle de Lavande vraie

20 gouttes d'huile essentielle de Marjolaine à coquilles

20 gouttes d'huile essentielle de Ravintsara

50 gouttes d'huile végétale de Macadamia

Appliquez 4 gouttes de ce mélange au coucher sur le plexus solaire.

Les informations reprises ci-dessus sont données à titre indicatif et ne remplacent pas un avis médical. Elles n'engagent pas notre responsabilité.

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager.

Si vous souhaitez être tenu au courant de nos activités inscrivez-vous ici et recevez notre e-book gratuit : https://eepurl.com/cKeXVv